J'AGIS SUR ... LA SANTÉ DE MON COEUR

Varices

Voyages lointains ou prolongés: attention à l’immobilité!

Les congés de Noël approchent et avec eux souvent des voyages en avion à destination de pays ensoleillés mais… parfois lointains. Si vous souffrez de varices et que vous devez voyager plus de trois heures (en avion mais aussi en voiture ou en bus), certaines précautions sont obligatoires afin d’éviter de développer une phlébite ou une embolie pulmonaire, en vol ou à l’arrivée.

De quoi parle-t-on ?

Les varices proviennent d’une dilatation permanente des parois des veines superficielles provoquée par une détérioration du fonctionnement des valvules contenues dans ces veines superficielles. Ces valvules canalisent le sang du bas vers le haut du corps comme une écluse. Le retour du sang vers les veines profondes ne peut donc plus se faire de façon satisfaisante.  Un reflux se produit et la veine se dilate, formant une varice visible sous la peau. Le sang circule alors par les veines profondes jusqu’à l’aine et de là – ou à partir du genou – il redescend dans la jambe par les veines superficielles. Il se produit des gonflements localisés (œdèmes) et des sensations de lourdeur et de tension.

Au-delà de l’aspect esthétique, les varices peuvent provoquer de lourdes affections telles que les jambes lourdes, les crampes au mollet pendant la nuit, la décoloration de la peau, des irritations ou gonflements (surtout au niveau de la cheville), des inflammations répétées de veines. Après des années la peau peut brunir, ou pire, présenter une plaie douloureuse à la jambe inférieure (jambe ouverte).  Enfin, lors d’un voyage en avion, elles peuvent provoquer une phlébite ou une embolie pulmonaire.

Quelles précautions prendre lors d’un voyage en avion ?

Le voyage en avions combine plusieurs facteurs de risque pour les personnes avec des varices : espace étroit, jambes immobiles, atmosphère confinée et très chaude. Ces facteurs peuvent aussi se retrouver en bus ou en voiture.  Les principales recommandations sont les suivantes :

  • Évitez de garder les jambes croisées trop longtemps
  • Dormez deux heures maximum en surélevant les jambes si possible
  • Faites régulièrement des petits mouvements de flexion-extension des pieds, une quinzaine environ toutes les heures
  • Marchez au moins 5 minutes toutes les deux heures
  • Portez des vêtements amples au niveau des jambes et des chaussures laissant respirer le pied
  • Hydratez-vous régulièrement en proscrivant l’alcool : vin et alcool augment la déshydratation et celle-ci diminue la fluidité du sang
  • Evitez les tranquillisants et somnifères
  • Portez des bas de contention
  • Consultez votre médecin avant votre départ. Celui-ci pourra vous prescrire des bas de contention ou/et des médicaments anticoagulants afin d’éviter la survenue d’une phlébite.

Si au cours du voyage ou après l’arrivée, des douleurs des jambes et/ou des douleurs thoraciques apparaissent avec une gêne respiratoire, consultez un médecin en urgence.

 Quels traitements possibles ?

Suivant la nature des varices, il existe différentes possibilités de traitement :

  • par contention élastique des varices, avec des bas ou des bandages
  • par sclérothérapie : le médecin injecte une substance qui va rétracter et durcir la veine malade jusqu’à la boucher (scléroser)
  • par opération : les varices sont enlevées (stripping)
  • par radiofréquence (closure)
  • par laser endoveineux : l’échauffement de la paroi de la veine atteinte entraine la fermeture et la cicatrisation du segment veineux traité.

Vous voulez en savoir plus ?

Phlébites lors des voyages en avion

Varices – Site du Ministère de la Santé

Chirurgie vasculaire

 

 

Rédigé par Dr Gaston Schütz


Dr Gaston Schütz

Le Dr Gaston Schütz est médecin spécialiste en chirurgie vasculaire et directeur médical des secteurs transversaux des Hôpitaux Robert Schuman.

Pas encore de commentaire.

Et vous, avez-vous vécu une expérience dans ce domaine ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *