J'AGIS SUR ... LA SANTÉ DE MON COEUR

Dons d’organes

Vous pouvez sauver 8 personnes à vous tout seul !

Prendre la décision ou non d’être donneur d’organes et le faire savoir à son entourage : et si c’était votre action du jour ? L’urgence est là selon le rapport publié fin avril par la Commission Européenne.  Partout en Europe et notamment au Luxembourg.

De quoi parle-t-on ?

Selon le rapport publié le 25 avril dernier par la Commission européenne, les greffes d’organe ont progressé dans l’Union européenne (UE) sur la période  2007-2012 : +8% pour les donneurs vivants, +16% pour les donneurs décédés. C’est bien  mais malheureusement encore très insuffisant pour répondre aux besoins des 60 000 patients en attente de transplantations sur les 28 pays de l’UE. Plus grave, ce déficit de greffes a entrainé le décès de 4 000 personnes en 2012 selon ce même rapport. Pour les patients en attente de transplantation (rein, foie, poumon, cœur, pancréas et intestin), la disponibilité des organes est souvent une question de vie ou de mort. Les transplantations étant aujourd’hui courantes, un des principaux facteurs qui limitent le nombre d’interventions est le manque de donneurs. Il y a donc toujours urgence de développer des dons d’organes gratuits et volontaires.

Qui est concerné ?

Nous pouvons tous donner nos organes, soit de notre vivant, soit lors de notre décès. En cas de décès, le don d’organes ne pourra être réalisé qui si nous avons fait connaître à l’avance à notre entourage notre décision.

Et au Luxembourg ?

En termes de dons d’organes, le Luxembourg fait figure de mauvais élève avec un taux de prélèvement sur des donneurs décédés de seulement 8 par million d’habitants. Par comparaison, l’Espagne reste la championne avec un taux de prélèvement de 35 par millions d’habitants, la France étant à près de 26, tandis que la Bulgarie ferme la marche, avec un taux de 0,3.

Que faire ?

Commander gratuitement le dépliant d’information et la carte « Passeport de Vie » publiés par le ministère de la Santé :

 

Le conseil à suivre

Prenez conscience que le don de l’ensemble de vos organes peut sauver jusqu’à 8 personnes !

Vous voulez en savoir plus ?

Site de la Commission européenne sur les dons d’organes (en français)

Rapport de la Commission européenne du 25/04/2014 (en anglais)

Protransplant

 

Rédigé par Dr Gaston Schütz


Dr Gaston Schütz

Le Dr Gaston Schütz est médecin spécialiste en chirurgie vasculaire et directeur médical des secteurs transversaux des Hôpitaux Robert Schuman.

Pas encore de commentaire.

Et vous, avez-vous vécu une expérience dans ce domaine ?