J'AGIS SUR ... MON HYGIÈNE DE VIE

Oedèmes

Vous bougez peu ou pas du tout ? La vigilance s’impose.

C’est l’hiver et naturellement nous sommes moins motivés pour faire de l’exercice. Ceci est particulièrement vrai pour les seniors et les personnes avec des difficultés motrices, en raison de maladies ou d’accidents. Or cette absence d’exercice peut conduire à l’apparition d’un phénomène à surveiller de près : l’œdème.

De quoi parle-t-on ?

Un œdème correspond au gonflement d’un organe ou d’un tissu dû à une accumulation ou un excès inhabituels de liquides, en général du sérum sanguin.

Localisés ou généralisés, les œdèmes peuvent être dus à de nombreuses causes :

  • en cas d’obstruction veineuse, d’insuffisance cardiaque ou de  varices ;
  • au cours de certaines maladies du foie ou des reins;
  • en cas d’allergies ou de toutes autres formes d’inflammation;
  • en cas de diminution anormale du  drainage lymphatique;
  • au cours d’un traitement médical;
  • en cas de mal d’altitude (pour les cas les plus extrêmes : œdème cérébral ou œdème pulmonaire).

Les causes de œdèmes sont si diverses que les symptômes peuvent aussi être extrêmement variés.

Quand faut-il agir ?

Vous avez un œdème si vous constatez le gonflement anormal :

  • d’un ou des deux membres inférieurs,
  • soit sur une partie, soit sur la totalité des jambes.

L’œdème  peut :

  • s’installer rapidement ou progressivement,
  • être douloureux,
  • s’accompagner de fourmillements, d’une raideur, ou d’une ulcération de la peau.

Le traitement peut aller du simple port de bas de contention à l’opération chirurgicale suivant la cause identifiée. Le traitement spécifique de la cause est le plus important. Tout dépend de l’origine de l’œdème :

  • des anticoagulants sont prescrits dans le cas d’une phlébite,
  • en cas d’œdème d’origine rénale ou cardiaque, des traitements diurétiques sont utilisés pour favoriser l’élimination de l’eau excédentaire.

Il est donc important que votre médecin traitant détermine la cause de votre œdème pour pouvoir instaurer un traitement spécifique.

Quelle prévention ?

Il est possible de prévenir un œdème des membres inférieurs dans bien des cas. Pour cela, il convient de :

  • manger peu salé,
  • ne pas fumer,
  • ne pas consommer d’alcool,
  • maintenir une activité physique si possible chaque jour, minimum trois fois par semaine pendant 30 minutes,
  • éviter la position allongée ou assise pendant une trop longue période,
  • dormir les jambes surélevées.

 

Rédigé par Dr Gaston Schütz


Dr Gaston Schütz

Le Dr Gaston Schütz est médecin spécialiste en chirurgie vasculaire et directeur médical des secteurs transversaux des Hôpitaux Robert Schuman.

Pas encore de commentaire.

Et vous, avez-vous vécu une expérience dans ce domaine ?