J'AGIS SUR ... LA SANTÉ DE MES REINS

Insuffisance rénale

Recevoir une greffe du rein : c’est comme passer d’une « vie en 2D à une vie en 3D » !

Les personnes atteintes d’une insuffisance rénale doivent souvent attendre plusieurs années avant de pouvoir bénéficier d’une greffe de rein. Perçue comme une libération, cette greffe suscite beaucoup de questions. Entretien avec Martine Cholewiak, Directrice des Soins du Pôle Médecine interne des Hôpitaux Robert Schuman (HRS) et Prof Dr Claude Braun, Directeur médical des HRS.

Dans quels cas une greffe de rein a-t-elle lieu ?

La greffe rénale ou la transplantation s’effectue  dans le cas  ‎d’une défaillance chronique et irréversible des reins d’un patient. La transplantation rénale est une alternative à la dialyse. La greffe n’est pas une solution miracle, même si cela sauve des vies et permet des traitements plus allégés : elle est néanmoins la meilleure alternative actuelle sur le plan médical et économique. Il faut savoir que la durée moyenne de vie du greffon après la transplantation est maintenant de 15 à 17 ans.

Les causes de défaillance des reins peuvent être notamment :

  • les grandes maladies métaboliques de notre époque : diabète, hypertension, obésité …
  • les maladies génétiques jouent également un rôle avec les polykystose rénale, dont 1 personne sur 1000 est atteinte.
  • les maladies inflammatoires auto-immunes vascularitiques ‎type glomérulonéphrite,‎ qui peuvent toucher chacun d’entre nous.
  • des maladies plus rares en réaction à des medicaments.

Tout patient peut-il bénéficier d’une greffe de rein ?

En principe, il n’y a pas d’âge biologique limite pour le receveur. Mais des conditions sont à respecter car il y a plusieurs grandes contre-indications en raison de l’utilisation d’immunosuppresseurs destinés à empêcher le rejet de la greffe. Les plus importantes sont :

  • présence d’un cancer qui n’est pas guéri ou dont la guérison est récente
  • présence d’infection non-contrôlée

Aujourd’hui les porteurs d’hépatite B et C ainsi que les porteurs de HIV peuvent être greffés grâce à l’évolution des soins : ce n’était pas le cas il y a quelques années. Des patients peuvent également ne pas supporter psychologiquement la transplantation et le traitement qui l’accompagne. Dans les centres désormais il existe un bilan psychologique pour anticiper ce genre de problème.

Jusqu’à l’annonce d’une possibilité de transplantation, que se passe-t-il ?

À partir du moment où un patient est inscrit sur une liste de transplantation, il doit se rendre disponible à tout moment. Le temps d’attente moyen pour recevoir un greffon est très différent d’un pays à l’autre. A titre indicatif en Belgique, la période d’attente est d’environ 2 ans, en Allemagne, le délai peut atteindre 7 ans. Au moment où le patient est informé de la possibilité d’une greffe, il doit se rendre au centre de transplantation. ‎Des examens sont alors réalisés sur le futur receveur pour déterminer s’il n’y a pas d’incompatibilité avec le futur griffon.

Comment l’opération se déroule-t-elle ?

L’opération est aujourd’hui parfaitement techniquement maîtrisée et ne représente pas de risque particulier. Avant l’intervention, le greffon est soigneusement examiné par le médecin. La durée de l’opération peut varier d’une à trois heures. Elle consiste principalement à :

  • pratiquer une incision à la base de l’abdomen du patient et à déposer le rein
  • relier le rein à la circulation sanguine artérielle et veineuse et aux voies urinaires
  • s’assurer du bon fonctionnement du rein

greffe rein

Découvrez la transplantation d’un rein étape par étape en images et vidéo sur :

 

http://www.renaloo.com/component/phocagallery/category/1?Itemid=74

http://www.renaloo.com/infos-sante2/pendant-la-greffe/en-direct-du-bloc-operatoire

Le temps d’hospitalisation moyen est de 8 à 15 jours. ‎50 % des reins greffés entrent immédiatement en fonction. Dans certains cas une dialyse est nécessaire le temps que le rein greffé puisse entrer en fonction. Des rejets peuvent survenir, même tardivement, mais sont en général maîtrisables par une adaptation du traitement médicamenteux.

En quoi la vie du patient greffé change-t-elle après la greffe ?

La transplantation rénale permet d’améliorer considérablement la qualité de vie du patient rénal, qui pourra par exemple partir en vacances sans avoir à prévoir un centre d’hémodialyse ou à transporter tout le matériel nécessaire à la dialyse péritonéale. Il retrouvera le goût des aliments ou pourra se consacrer à sa vie professionnelle sans contrainte,  même s’il y a un traitement et des contrôles médicaux réguliers à effectuer.
Important à savoir …
Il faut éviter certains aliments crus après l’opération, comme par exemple le fromage au lait cru (risque d’infection par la bactérie Listeria), ainsi que de limiter le sucre et le sel. Mais le régime alimentaire est beaucoup plus allégé que pour une personne dialysée. Après une transplantation les patients anciennement dialysés doivent réapprendre à boire beaucoup (jusqu’à 3 à 4 litres d’eau par jour). Les personnes qui ont subi une transplantation d’organe ont un risque plus élevé de développer des cancers de la peau. Afin de diminuer le risque il faut penser à une protection solaire efficace, examiner soi-même sa peau pour détecter rapidement tout changement éventuel dans l’aspect de la peau et se faire examiner régulièrement par un dermatologue.

Vous voulez en savoir plus ?

Un site réalisé par les patients pour les patients : http://www.renaloo.com/
Témoignage de Madame Christine Ehmann  au sujet de la transplantation rénale qu’elle a subie
Article « Don d’organes »

Appel à témoignages

Et vous, avez-vous vécu une experience dans ce domaine?

Sur le même thème :
http://www.acteurdemasante.com/reins-attention-fragiles/

 

 

Rédigé par Prof Dr Claude Braun et Mme Martine Cholewiak


Prof Dr Claude Braun

Prof Dr Claude Braun est médecin spécialiste en Médecine interne. Prof Braun occupe le poste de Directeur Médical Pôle Médecine Interne.

Mme Martine Cholewiak

Directrice des Soins du Pôle Médecine interne des Hôpitaux Robert Schuman

Pas encore de commentaire.

Et vous, avez-vous vécu une expérience dans ce domaine ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *