J'AGIS SUR ...

Un geste pour la vie

Le don d’organes en 2017

Même si une grande partie de la population luxembourgeoise se déclare favorable au don d’organes, seulement une minorité de personnes portent en 2017 une carte de donneur d’organes sur elles. Informez-vous. Réfléchissez au don d’organes. Parlez-en à votre famille et votre entourage.

De quoi parle-t-on ?

Depuis 2005, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a promulgué la journée mondiale du don d’organes et de la greffe. Elle se tient chaque année le 17 octobre.

Cette journée est partie d’un constat alarmiste : en France, en 2005, il n’y a eu que 4238 transplantations d’organes pratiquées alors que près de 12 000 malades avaient besoin d’une greffe.

Un des objectifs principaux  reste d’amener chacun à définir sa position sur le don d’organes et de tissus et la faire connaître à sa famille et ses proches.

Selon les chiffres diffusés par le Ministère de la Santé du Luxembourg au 1er janvier 2017, il y avait 14.533 patients inscrits sur la liste d’attente d’Eurotransplant. Situé aux Pays-Bas, Eurotransplant assure la répartition et l’attribution des greffons pour la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Autriche, la Hongrie, la Slovénie et la Croatie.

Qui est concerné ?

Nous le sommes tous car nous pouvons devenir donneurs d’organes à tout âge ou après notre décès. La médecine de transplantation progresse très rapidement et offre de nombreuses possibilités plus précisément en ce qui concerne la transplantation à partir de donneurs vivants. Il est important de savoir que le don d’organes est un acte anonyme et gratuit. Le prélèvement d’organes est un acte chirurgical qui se pratique dans le respect de règles extrêmement rigoureuses et précises.

Comment agir?

Pour déclarer son choix, plusieurs options se présentent:

  • demander une carte de donneur d’organes, inscrire sa position personnelle sur cette carte et la garder toujours sur soi ou bien la confier à un proche. Au cours de la vie il est possible de changer d’avis.
  • application mobile pour le don d’organes : un petit clic qui peut sauver une vie !

Pour exprimer votre choix sur le don d’organes, le ministère de la Santé du Luxembourg a lancé une application disponible en version iPhone et Android.

L’application appelée « Passeport de Vie » permet en quelques clics d’exprimer votre choix mais également de commander votre « Passeport de vie ».

Selon les données du Ministère de la Santé du Luxembourg cette application a été téléchargée 2.226 fois et l’année dernière, environ 6.900 brochures et 16.000 cartes de donneurs d’organes ont été commandées et envoyées aux demandeurs par la Direction de la santé.

Saviez-vous que…

  • pratiquement tous les organes vitaux ou tissus peuvent être greffés aujourd’hui
  • en Europe toute les deux heures une personne s’ajoute aux listes de greffe de rein
  • un seul donneur peut sauver 8 vies grâce à ses organes, il peut en sauver jusqu’à 100 grâce à ses tissus.
  • c’est en Espagne qu’on assiste au plus grand nombre de transplantations par année : 100.7 pmh (% par million d’habitant), suivie de la Croatie (93.1 pmh) et de l’Autriche (88.80 pmh)
  • c’est l’Espagne qui reste la meilleure élève en matière de transplantations rénales suivie une nouvelle fois par la Croatie et la Belgique
  • En Europe, en 2015, ce sont 24 656 reins qui ont été transplantés, ce qui représente 4 millions de dialyses évitées et 16 millions    d’heures gagnées pour une meilleure qualité de vie pour les receveurs.

Le don de tissus

Si la mort est causée par un arrêt cardiaque (plus de 98% des décès), le don de tissus seulement est possible.  Ainsi, la cornée, les valves cardiaques, les os et la peau (et d’autres tissus) peuvent survivre et être prélevés quelques heures après le décès pour être greffés des jours voire des semaines plus tard.

Donner la vue

La seule option thérapeutique curative pour recouvrer la vue lorsque la cornée est atteinte est la greffe de cornée. Relevant du don de tissus, ce type de transplantation est le plus répandu dans le monde avec un taux de réussite dépassant les 90%. Dans ce contexte les Hôpitaux Robert Schuman et la Clinique Ophtamologique des Hôpitaux Universitaires de Hombourg en Allemagne, ensemble avec la Lions Hornhautbank de Hombourg, se sont engagés dans une coopération afin de permettre aux patients de bénéficier d’une telle transplantation au Luxembourg. Plus de 20 prélèvements de la cornée ont déjà eu lieu en 2016 dans le cadre de cette coopération.

Et au Luxembourg ?

Au Luxembourg comme ailleurs le nombre d’organes disponibles ne suffit pas pour répondre aux besoins des patients qui attendent une transplantation. Ainsi, environ 65 patients par an figurent sur les listes d’attente pour une greffe et seulement un tiers d’entre eux ont leur transplantation. Chaque année le nombre de patients décédés en attente d’une transplantation augmente. Même si selon la dernière étude d’Eurobaromètre une grande partie de la population au Luxembourg se déclare favorable au don d’organes, très peu de personnes portent une carte de donneur d’organes.

Malgré tout, une lueur positive est ici à souligner : le nombre de dons est en augmentation au Luxembourg en 2017 : 8 depuis le début de l’année 2017 contre 3 en 2016.

Evénement d’ampleur au Luxembourg pour soutenir la bonne cause

Ce dimanche 15 octobre 2017 s’est tenu à Luxembourg, à l’occasion de la Journée Mondiale du Don d’Organes, le 9e Marathon d’Indoor Cycling qui rassemble chaque année plusieurs milliers de personnes autour de cette cause. Organisé par l’association Luxembourg Transplant – l’association qui coordonne les activités de prélèvements d’organes pour le Luxembourg – l’événement est devenu en seulement quelques années une manifestation populaire et largement soutenue tant par les médias que par les entreprises et particuliers, tous présents en nombre au rendez-vous. Le Président de l’association, Prof.Dr. Claude Braun, également Directeur médical des Hôpitaux Robert Schuman, était présent pour l’occasion, épaulé d’une équipe de plus de 50 personnes des Hôpitaux Robert Schuman venus pédaler pour la bonne cause. Son Altesse Royale, la Princesse Claire de Luxembourg a également ravie tous les sportifs présents en venant les saluer, accompagnée de Madame Lydia Mutsch, Ministre luxembourgeoise de la Santé.

Sites utiles

Site de Luxembourg-Transplant

Passeport de vie

 

Sur le même sujet

Témoignage Patient 

Amicale des malades rénaux : pensez au don d’organes!

Rédigé par Acteurdemasanté


Acteurdemasanté

Acteurdemasante réunit un ensemble d'auteurs non permanents dont, des professionnels de santé, des membres des Hôpitaux Robert Schuman, des représentants d'associations en lien avec le domaine de la santé et des patients souhaitant témoigner et faire partager leur expérience avec les lecteurs du blog.