J'AGIS SUR ... LA SANTÉ DE MON COEUR

Traitement hyperbare

Le remède appelé oxygène

Les plaies chroniques représentent un vrai défi pour  les patients et ont un impact négatif sur  leur qualité de vie. Quand et comment arrive-t-il qu’une plaie devient chronique ? Les plaies qui ne guérissent pas pendant une longue période (de 4 à 6 semaines)  sont habituellement considérées comme des plaies chroniques. Elles  sont souvent liées à des maladies systémiques telles que diabète, insuffisance veineuse, maladie artérielle périphérique et autres.  

De quoi parle-t-on ?

Des techniques efficaces, mais souvent méconnues et peu appliquées à grande échelle existent pour soigner les plaies chroniques. Parmi elles le traitement hyperbare a fait ses preuves. Il est considéré aujourd’hui comme une thérapie efficace pour la prise en charge de différentes pathologies comme des plaies ouvertes, des ulcères, brûlures thermiques etc. La thérapie consiste à envoyer de l’oxygène pur (à titre de comparaison l’air normal contient 21 % d’oxygène) rapidement et en profondeur dans les parties du corps affectées. Il existe différentes possibilités pour l’administration de l’oxygène :

  • chambre à oxygène hyperbare topique pour extrémités (photo 1); dans ce cas-là le membre affecté, comme bras ou jambe est placé dans une chambre où l’oxygène hyperbare topique , est administré à différentes pressions directement au site de la plaie
  •  le patient  se trouve dans un caisson fermé et respire de l’oxygène pur par un masque facial. L’oxygène est donc absorbé par  les poumons et distribué dans tous le corps l’objectif étant d’atteindre un niveau d’oxygène plus élevé dans les vaisseaux du patient

chambre hyperbare

Photo No 1 : Chambre à oxygène hyperbare topique portative

Spécificités du traitement des plaies chroniques

La prise en charge des plaies chroniques comprend plusieurs étapes et associe un traitement local avec le traitement de la cause. Les médecins identifient d’abord les raisons qui ont provoqué l’apparition de la plaie. Si par exemple c’est la mauvaise circulation sanguine qui est l’origine de la maladie plusieurs méthodes de traitement selon le cas peuvent être envisagées, entre autre une opération, une angioplastie, un traitement antibiotique(en cas d’infection). Dans ce contexte le traitement hyperbare se situe à la fin du processus du traitement : quand toutes les autres possibilités sont épuisées et que le résultat espéré n’est toujours pas atteint c’est à la médecine hyperbare de jouer son rôle. En fonction de l’état du patient la durée d’une thérapie hyperbare peut varier entre quelques jours et plusieurs semaines. L’effet positif est en général à observer après une semaine de traitement.

Qui est concerné ?

Toute personne souffrant de plaies chroniques.

Et au Luxembourg….

Une grande chambre hyperbare  est disponible dans le Service National d’Oxygénothérapie au Centre hospitalier « Emile Meyrisch » à Esch-sur-Alzette. Elle est surtout utilisée pour des patients en cas d’intoxication par des substances empêchant la fixation de l’oxygène sur l’hémoglobine, en cas d’embolie gazeuse (migration de bulles de gaz dans les vaisseaux sanguins) accidentelle ou d’accident de décompression mais elle traite également les plaies chroniques.

A l’hôpital Kirchberg,  depuis 2010 une équipe de quatre soignantes et un Wundmanager accueille les patients sur rendez-vous et sur prescription médicale pour le traitement de plaies telles qu’ulcères de peau diabétiques, plaies chroniques, plaies infectées etc. Seulement en 2013 le service a compté 2070 passages.

Une phase d’essai a été effectuée en 2009 où le bénéfice que cette thérapie apporte a pu être constaté dans la prise en charge des plaies chroniques. L’appareil utilisé aujourd’hui est une chambre portative pour extrémités, facile à utiliser et donc également adaptée pour le traitement des patients âgés. L’équipe soignante prend des photos des plaies toutes les semaines et les fournit aux médecins traitants qui peuvent ainsi mieux suivre l’évolution et les résultats du traitement.

Les résultats du traitement en photos

 

Patient B 30.06.2014                          Patient 14.07

Etat de la plaie 30 juin 2014                                                                 Etat de la plaie 14 juillet 2014

Vous voulez en savoir plus ?

Bientôt sur acteurdemansanté.com : les témoignages des patients qui ont eu recours  au traitement hyperbare à l’Hôpital Kirchberg

 

 

Rédigé par Acteurdemasanté


Acteurdemasanté

Acteurdemasante réunit un ensemble d’auteurs non permanents dont, des professionnels de santé, des membres des Hôpitaux Robert Schuman, des représentants d’associations en lien avec le domaine de la santé et des patients souhaitant témoigner et faire partager leur expérience avec les lecteurs du blog.

Pas encore de commentaire.

Et vous, avez-vous vécu une expérience dans ce domaine ?