Dossier du mois

Campagne d'information et sensibilisation

Cancer du côlon : le dépistage précoce fait la différence

A partir de 50 ans, le risque de cancer du côlon (ou cancer colorectal) est maximal, la grande majorité des personnes atteintes ayant atteint ou dépassé cet âge. Or, plus le diagnostic est précoce, plus les chances de survie sont grandes.

De quoi parle-t-on ?

Le cancer colorectal se développe dans l’intestin à partir d’un ou plusieurs polypes. Le polype du côlon est une excroissance ou tumeur, souvent bénigne, qui apparaît le long de la paroi du côlon appelé aussi le gros intestin. Le ou les polypes sont à l’origine de lésions bénignes dans un premier temps. Puis la tumeur cancéreuse touche la muqueuse de l’intestin (tissu organique de consistance assez molle recouvrant la paroi interne de l’intestin), puis la paroi interne elle-même.

 15-20 % des cas ont une origine familiale ou génétique. Par ailleurs, l’inflammation chronique du côlon (via des maladies comme celle de Crohn ou les colites ulcérohémorragiques) augmente le risqué.

Qui est concerné ?

265 à 285 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année au Luxembourg, 370000 dans toute l’Europe.

Quelle prévention ?

Des signaux d’alarme existent, même si le cancer du côlon peut rester longtemps « silencieux » : diarrhée ou constipation soudaine et prolongée, sang dans les selles, perte de poids sans raison, fièvre peu élevée mais persistante… Dans ces cas-là, un test de dépistage s’impose, tout comme lorsque l’âge de 50 ans est atteint. En cas de dépistage précoce du cancer du côlon (c’est-à-dire en stade 1), les chances de survie à 5 ans sont de 90%.

Quels soins sont pratiqués ?

 Le traitement du cancer du côlon utilisé deux moyens :

la chirurgie : la portion du côlon atteinte par la tumeur est enlevée. Une hospitalisation d’une semaine en moyenne est nécessaire. Un examen du morceau de côlon retiré permet de décider si une chimiothérapie doit ou non être prescrite ensuite.

la chimiothérapie : c’est un traitement médical anticancéreux mis en place pour réduire le risque de récidive.

Un événement à ne pas manquer…

Le week-end du 17 & 18 septembre 2016, la ZithaKlinik organise des Journées Portes Ouvertes. Venez à la journée du 17 septembre, dédiée au cancer du côlon ! Avec, de 14h à 17h30, des ateliers, des conférences et des stands. Pour découvrir le programme : www.zithaklinik.lu, Rubrique « Evénements » . Bon à savoir : les conferences publiques qui auront lieu dans l’après-midi peuvent être suivies « en live » sur le site web de la ZithaKlinik.

Vous voulez en savoir plus ?

Article sur le cancer du côlon (site Ministère de la Santé)

Information sur le programme de dépistage du cancer colorectal au Luxembourg

 

 

 

 

Rédigé par Acteurdemasanté


Acteurdemasanté

Acteurdemasante réunit un ensemble d'auteurs non permanents dont, des professionnels de santé, des membres des Hôpitaux Robert Schuman, des représentants d'associations en lien avec le domaine de la santé et des patients souhaitant témoigner et faire partager leur expérience avec les lecteurs du blog.

Pas encore de commentaire.

Et vous, avez-vous vécu une expérience dans ce domaine ?