Journée Mondiale du cœur - Maladies cardio-vasculaires : agir pour prévenir !

Le 29 septembre prochain, à l’occasion de la Journée Mondiale du Cœur, la Société Luxembourgeoise de Cardiologie et les Hôpitaux Robert Schuman organisent une manifestation publique afin de sensibiliser le grand public sur les facteurs de risque cardio-vasculaires.  Objectif : vous permettre de connaître mieux les facteurs de risque des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux et poser toutes vos questions à ce sujet.

Lire la suite >

Burn in & Burn out - Comment reconnaître l’un pour mieux éviter l’autre ?

Le «Burn Out», écroulement physique et psychologique total d’une personne, ne survient pas brutalement. Il est précédé de symptômes d’épuisement progressif identifiés aujourd’hui sous le nom de «Burn In». Une prise de conscience du phénomène peut permettre d’éviter le pire. Dr Lim Cow présente une conférence grand public à ce sujet lors de la Journée Portes Ouvertes Hôpital Kirchberg 18 septembre 2016.

Lire la suite >

Maladies graves : La force du mental - Témoignage de Jean atteint de la maladie de Charcot

Confronté à une maladie grave, quelles sont les ressources dont dispose l’être humain pour se battre, garder espoir et continuer à vivre le plus normalement possible ? Jean d’Artigues, chef d’entreprise, père de famille, tétraplégique atteint de la maladie de Charcot, nous parle de son expérience et nous livre quelques clés.

Lire la suite >

Cardiologie 2014 : les nouveautés à suivre

Cœur bio-artificiel - Un nouvel espoir pour 100.000 personnes

En décembre 2013, deux professeurs français ont réussi une première mondiale : l’implantation d’un cœur artificiel totalement autonome.  Une prouesse médicale et technique qui pourrait changer la vie de 100.000 personnes en Europe et aux Etats-Unis, actuellement trop âgées pour bénéficier d’une greffe. Sans parler de tous ceux qui sont en attente de donneurs.

Lire la suite >

Le rôle du sommeil dans la gestion du poids

Une bonne nuit de sommeil est un des éléments clés d’une bonne santé et d’un maintien d’un poids santé. Il existe de plus en plus de preuves que les personnes qui ont trop peu de sommeil ont un risque accru d’obésité et de diabète de type 2 par rapport à ceux qui dorment plus. L’article donne un aperçu des dernières découvertes de relation entre sommeil, obésité et diabète  chez les enfants et les adultes ainsi que les possibles hypothèses de lien de causalité.

Lire la suite >